Shopping

Scandale des équipements médicaux : Pack & Blister prise dans une tourmente semblable en Espagne, un paiement de plus de 600 000 euros effectué, mais un million de masques pas livrés !

La compagnie Pack & Blister n’en finit pas de faire parler d’elle. Cette société espagnole a obtenu des contrats valant plus de Rs 500 millions du gouvernement mauricien pour l’achat des équipements médicaux. La totalité du montant a été payée le 3 avril dernier. Le comble, les 50 respirateurs artificiels, jugés comme étant indispensables pour la survie de ceux atteints d’une forme sévère du coronavirus, n’ont toujours pas été livrés. Problème, Pack & Blister se retrouve au centre d’une énorme controverse en Espagne, qui ressemble un peu à son modus operandi pour la livraison des respirateurs artificiels à Maurice. Est-ce une simple coïncidence ?

 

D’autres informations troublantes font surface sur la compagnie espagnole Pack & Blister, à en croire le journal El Confidencial. Une compagnie, le Mediterranean Healthcare Supply Network, obtient un contrat de 665, 500 euros pour fournir un million de masques aux autorités espagnoles, notamment six conseils provinciaux de l’Andalousie. Ce qui retient l’attention, Pack & Blister est la subsidiaire de cette compagnie. C’est ce que fait ressortir le groupe de presse, El Confidencial, dans un article paru initialement le 25 avril, puis re actualisé le 6 mai dernier. À ce moment-là, le gouvernement mauricien avait déjà payé plus de Rs 500 millions à Pack & Blister pour l’achat des équipements médicaux.

 

Cet article d’El Confidencial fait part d’un fil d’évènements qui ressemble étrangement à la transaction entre Pack & Blister et le gouvernement mauricien. En Espagne, les autorités affirment que la compagnie exige à ce que le paiement pour la livraison des masques soit fait en avance. Le fournisseur, Pack & Blister, avait une période de 7 à 9 jours pour la livraison des masques pour les provinces de Jaén, Cordoba, Granada, Huelva, Cadiz et Seville. Ce qui n’a pas été fait. Selon les sources espagnoles, la compagnie avait fait état de problèmes qui auraient surgi dans l’importation des masques.

 

Finalement, Francisco Reyes, le président de la commission des conseils provinciaux dans la fédération espagnole des municipalités, devait dire qu’il ne savait pas où sont les masques commandés auprès de Mediterranean Healthcare Supply Network et sa subsidiaire, Pack & Blister ! Les autorités espagnoles ont alors entrepris d’autres démarches et ont octroyé deux contrats de 500 000 euros chacun, ce qui a alors garanti la livraison des masques pour les conseils provinciaux. Ce qui fait qu’il n’y avait plus l’urgence pour obtenir les masques de Mediterranean Healthcare Supply Network et sa subsidiaire, Pack & Blister ! Les autorités espagnoles avaient aussi imposé un délai au fournisseur pour livrer les masques où de rendre l’argent, faute de quoi, la menace d’être poursuivi en justice avait été brandie.

 

Une affaire qui ressemble donc à la transaction entre Pack & Blister et le gouvernement mauricien. La compagnie espagnole a déjà été payée dès le 3 avril dernier. Le gouvernement, par le biais du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et du ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, ont confirmé que les 50 respirateurs artificiels commandés auprès de Pack & Blister n’ont pas été reçus. Ce alors que le paiement de plus de Rs 500 millions pour les équipements médicaux achetés auprès de cette compagnie, a été effectué plus de trois mois de cela. Affaire à suivre.

shopping

FacebookTwitterYoutube